Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘accueil’

A mon article sur le moyen de « faire le vide en soi, préalable à tout accompagnement », Eva Matesanz (http://vous-et-voies.com) a répondu par ce magnifique commentaire : « Je me prends à découvrir comment je fais le plein en moi avant chaque rencontre. Le plein de moi-même… Ce qui revient à ce que vous dites en termes d’accueil du client tel qu’il vient, sans chercher à lui plaquer technique ou idée préconçue. Je me plaquerais donc contre lui, moi-même, de tout mon poids pour sentir et lui rendre le sien ? Poids, puissance… »

Eva trace ici une autre piste essentielle du coaching et de l‘accompagnement en général : me débarrasser de mes théories et de mes savoirs antérieurs me permet de donner toute la place à la riche singularité de mon client… et à la mienne. Comme elle l’exprime très joliment : « Je me plaquerais donc contre lui, moi-même, de tout mon poids pour sentir et lui rendre le sien. » Ces deux forces en présence s’enrichissent l’une l’autre et donnent toute sa puissance à la relation qui est en train de se construire. De cet échange peut naître alors l’alliance qui va nourrir les séances à venir.

C’est bien parce que j’ai fait le vide en moi que je me suis mis en condition d’être émerveillé par mon client. Etre émerveillé, c’est-à-dire recevoir en moi les merveilles qui surgissent de cette personne que j’accueille et que je découvre peu à peu dans une relation de confiance, laquelle se construit au fur et à mesure de notre échange. Ces merveilles sont encore pratiquement inexprimées, elles sont imperceptibles et probablement inconnues de leur auteur. Sans le savoir, il me les offre, comme s’il me disait : « Voyez s’il y a quelque chose à garder. Croyez-vous qu’il y ait de l’or dans tout ce sable, des diamants dans cette boue ? »

A moi de tout recevoir. Nous ferons le tri ensemble plus tard. Je ne sais pas encore ce que mon client souhaite garder ou pas. Transformera-t-il l’or en bijou, en lingot ou le vendra-t-il pour acheter autre chose ?

Et le sable, le rejettera-t-il ? Celui-ci peut servir comme mélange avec le ciment pour construire les murs ; il peut être chauffé pour devenir verre ou cristal ; il peut recouvrir le chemin nouveau qui s’ouvre ou simplement créer une plage au bord de la mer où me reposer sous le soleil…

La richesse de mon client vient s’unir à la mienne. Nos richesses s’ajoutent et se multiplient dans un mélange unique, inédit, instable, en évolution permanente. A chaque séance, il est nouveau, chaque particule s’échangeant en permanence comme à l’intérieur d’un réacteur nucléaire. Entre chaque séance, la réaction change, évolue…

Mais ce cœur nucléaire de la relation, une fois lancé, n’a plus qu’à être alimenté à chaque nouvelle rencontre par le transfert de nos richesses mutuelles.

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :