Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Journal des merveilles’

16e jour : Anne-Marie note dans son Journal des Merveilles :

« Aujourd’hui, je me sens belle… Et dans un désir d’être en accord avec moi-même, j’ai fait le tri dans ma garde-robe. »

Anne-Marie nous donne là une belle clé pour profiter des jours heureux, de ces jours où nous ressentons la plénitude nous remplir. Nous savons qu’il y aura plus tard des jours de désert, des jours gris qui nous vident et nous laissent sans désir. Jours essentiels cependant pour se vider de soi-même.

Mais les jours de plénitude peuvent aussi servir d’occasion pour vider le trop-plein : Anne-Marie fait le tri dans ses vêtements pour ne garder que ceux lui correspondant, ceux qui la rendent belle. Parce qu’ils sont en accord avec elle, ces vêtements épouseront la beauté de son être. Les autres, vieux, usés, démodés ou trop clinquants, sont à jeter ou à donner.

Profitons des jours heureux pour enlever en nous les vielles habitudes qui nous rendent laid et triste, pour jeter ces vieux masques qui nous défigurent, pour faire le tri dans notre garde-robe intérieur. Nous pourrons alors revêtir ces vêtements qui traduisent la vérité de notre être.

Publicités

Read Full Post »

EcriturePourquoi noter les émerveillements du quotidien ? Quel bénéfice en recueillir ? Réponse avec l’écrivain Christian Bobin :

« Il y a des visages, des paroles, des rencontres, qui m’ont frappé, parfois c’est la feuille d’un arbre qui tombe, la fuite d’un nuage dans le ciel… Des quantités de miracles qui, si je ne les avais pas noté, auraient glissé dans le néant du sans-mémoire, du sans-parole, du non-partagé. Je me suis aperçu que les choses qui ne sont pas notées se perdent à jamais. L’écriture garde la trace de ce qui était fragile, éphémère et si vital. Elle permet de maintenir le vol même de la vie. » (Psychologies Magazine, avril 2008).

L’écriture nous permet de ne pas oublier, mais aussi finalement de nourrir notre énergie vitale.

Comment ? En prenant conscience de ce qui se passe en nous. De réaliser ce qui change et qui demeure dans notre vie au fil des jours. De sentir notre être profond à travers les émotions qui nous traversent et nous parlent de nous-mêmes. Emotions qui nous construisent également et nourrissent notre personnalité.

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :