Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘coup de foudre’

02169402L’émerveillement provoque une émotion en trois temps. Cri, chant, silence.

I – Le cri

C’est le cri d’étonnement et d’enthousiasme que je lance face à la beauté du monde ou à l’action merveilleuse d’un humain : « Que cet femme est belle ! », « Ah, ce coucher de soleil ! » ; « Comme vous êtes bon pour moi ! »

Ce cri peut être muet et intérieur, mais il correspond à cet instant où l’émerveillement me frappe de plein fouet. Ce moment est si fort, si brutal qu’il me saisit en entier. Mon corps réagit souvent dans l’exclamation. Je ne peux m’empêcher de sortir cette force à l’extérieur de moi. Le moment est si fort que je ne peux le contenir à l’intérieur. Je dois le faire jaillir à l’extérieur et le partager avec d’autres.

Ce déchirement peut aussi rester à l’intérieur (sidération), soit parce que je ne peux pas l’exprimer à ce moment-là, soit parce que je suis davantage introverti, soit parce que je prends le temps de me laisser envahir par le sentiment, soit parce que le mouvement est plus intérieur ou bien se prolonge, soit encore parce que je veux le garder pour moi quelle qu’en soit la raison. Par exemple, si je lis un livre qui me passionne, je peux arrêter ma lecture ou la continuer.

Emue par une personne de l’autre sexe, je ne vais pas forcément me jeter à sa tête pour lui exprimer mon adoration ou mon amour. Même victime d’un coup de foudre, il y a peu de chance que je déclare aussitôt ma flamme !

Ce premier moment se rapproche parfois de ce qu’on appelle la sidération. Le choc émotionnel est si intense que je suis victime d’un anéantissement soudain de mes fonctions vitales.

Mais ce mouvement peut être beaucoup moins brutal et même souvent très doux. Il n’empêche que je suis soudain saisi par quelque chose de plus grand que moi, par un sentiment qui m’envahit. Je peux me sentir euphorique, je peux aller jusqu’à rougir, mes joues peuvent chauffer, mes mains picoter ou trembler, mes pupilles peuvent se dilater, un sourire se dessiner… Certains iront jusqu’à toucher une personne proche ou la prendre dans leurs bras.

Et pourquoi pas se mettre à danser ou à… chanter !

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :