Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘chant’

02147924L’émerveillement provoque une émotion en trois temps. Cri, chant, silence. 

II – Le chant

Le cri de surprise passé, c’est littéralement le sentiment d’enchantement qui nous envahit. Notre corps et notre esprit se mettent à chanter. L’émotion positive que nous ressentons, nous allons alors la savourer.

Imaginez que vous êtes en train de lire un roman qui, soudain, vous émerveille : le héros vient de déclarer son amour en des termes qui vous bouleverse.  Ou bien imaginez-vous face à ce sportif qui vient de réussir un exploit, ou cet œuvre d’art qui vous étourdit par sa beauté, cette personne dont vous admirez l’attitude ou votre enfant qui vous fait fondre de tendresse… Passé le choc de l’émerveillement (le cri), c’est une sorte de plénitude qui vous envahit.

Cette plénitude peut se traduire différemment selon votre personnalité, le lieu où vous trouvez, la cause de cet émerveillement… Par exemple, à la lecture de ce roman qui, soudain, vous touche au plus profond, soit vous allez vous mettre à lire plus rapidement pour découvrir la suite, soit trop bouleversé vous suspendez votre lecture, et même peut-être allez-vous ralentir instinctivement pour savourer le texte.

Dans tous les cas, vous laissez votre cœur, votre corps, votre cerveau jouir de ce moment  « merveilleux ». Vous allez exprimer votre enchantement intérieurement ou à voix haute, voire chanter réellement !

Si vous êtes en présence d’une ou plusieurs personnes, vous allez peut-être partager votre émotion en expliquant ce qui vous arrive et pourquoi vous êtes ému. Et si vous êtes témoin d’un exploit sportif ou d’une performance artistique, vous allez vous levez, battre des mains, ou crier.

Publicités

Read Full Post »

mer-cielQue se passe-t-il quand je suis émerveillé ? Je suis bouleversé par l’émotion. C’est-à-dire une réaction très intense et troublante, qui se manifeste par un changement physique. Comme l’indique l’étymologie du mot emovere, « bouger », les émotions sont également des forces qui nous mettent en mouvement. D’où le danger d’étouffer systématiquement ses émotions…

Dans le cas de l’émerveillement, l’émotion s’exprime en trois temps, que je décrirai en m’inspirant de la vision cosmique de Gandhi. De quoi s’agit-il ?

Gandhi évoque les trois milieux dans lesquels s’est développé la vie dans le cosmos et note que chacun d’entre eux a une façon d’être qui lui est propre : dans le mer vivent les poissons, silencieux ; les animaux qui vivent sur la terre ferme crient ; les oiseaux qui peuplent le ciel chantent.

Le silence est propre à la mer, le cri à la terre, et le propre du ciel est le chant.

En l’homme, nous retrouvons ces trois propriétés : l’homme porte en lui la profondeur de la mer, le déchirement de la vie terrestre et les hauteurs de l’esprit.

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :