Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘petits plaisirs’

Vendredi 2 octobre a lieu, pour la deuxième année consécutive, la « journée des petits plaisirs ». Vous l’ignoriez ? Pas grave, vous y gagnerez en légèreté… à défaut d’un petit-déjeuner à Venise avec l’être aimé.

Il n’a rien laissé au hasard l’initiateur de la « journée des petits plaisirs ». Il a même créé pour l’occasion, un site internet : Petits-plaisirs.com. Et pas n’importe quel lieu virtuel ! Jugez plutôt : le site s’affiche comme le « rendez-vous de la résistance où les militants clament haut et fort leurs engagements et revendiquent leur droit aux Petits Plaisirs au quotidien. »petit-dejeuner

Quel est le but d’une telle journée ? Donner « rendez-vous au grand public à travers toute la France avec pour seul objectif : partager des instants de bonheur et propager des ondes positives pour créer un immense mouvement de bonne humeur nationale ».

Rien moins que ça ! Alléchant, non ? Une telle initiative mériterait un jour chômé spécial…

1 000 € pour un petit matin à Venise avec l’être aimé ?

Mieux encore, en inscrivant sur le site quel est votre « petit plaisir », vous pouvez en gagner la réalisation à hauteur de 1 000 €. Tiens donc ! Comment font-ils ? Parce que sur une des pages du site, on nous propose de voter pour notre « petit plaisir » préféré, par exemple : « Mon petit plaisir c’est…de me réveiller avec l’homme que j’aime. » Ma femme va-t-elle pouvoir gagner un p’tit bonheur de voyage à Venise pour 1000 € ? Remarquez, elle ne serait pas contre et moi non plus.

Vous pouvez voter aussi, accents mal placés compris, pour « Mon petit plaisir c’est…de faire la sièste (sic) par un après midi d’étè (re-sic). » Moi aussi, ça tombe bien. Peut-être vais-je gagner un lot de hamacs pour 1 000 € ?

Cela vous paraît suspect ? Eh pourtant le site existe. Mais il n’est qu’une belle façade marketing… pour le Syndicat national de la Confiserie. En guise de « petit plaisir », c’est surtout quelques grammes ou kilos en plus qui vous attendent.

Cela dit, j’en connais qui serait heureux de gagner 1 000 € de macarons… De là, à créer une journée nationale des petits plaisirs avec slogan et revendication. Je ne suis pas certain qu’il y ait un rapport entre cette création marketing et la notion d’émerveillement prôné par mon blog. Il manque à ces petits plaisirs deux ingrédients essentiels : gratuité et légèreté.

Les petits bonheurs du quotidien

Mais c’est le mot lui-même de plaisir qui me paraît un brin suspect. Je préfère le terme utilisé par l’un de mes clients récents, qui aimaient relever les « petits bonheurs du quotidien ».

Ce client cherchait à retrouver l’énergie perdue, qui l’animait quelques années plus tôt et qui s’était envolée peu à peu jusqu’à disparaître à la suite de son divorce. Je l’avais invité à relever les émerveillements qui traversaient sa vie. Au mot « émerveillement », il avait préféré ce terme de « petits bonheurs du quotidien ». Il s’était mis à les collecter, retrouvant une part de son énergie de jeunesse grâce à cette attention quotidienne.

Il n’y a pas gagné des kilos en plus, mais il a rechargé ses batteries à plein, retrouvant la joie et la simplicité légère des échanges avec toutes les personnes croisées au cours de la journée.

Publicités

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :